Quelle alimentation pour votre enfant selon l’âge ?

alimentation bébé

Vous le savez sans doute, les aliments doivent être intégrés progressivement au régime alimentaire du nouveau-né car le système digestif de l’enfant n’est pas encore opérationnel dès sa naissance et se construit tout au long des premiers mois. Certains ingrédients ne sont donc pas encore permis à un certain nombre de mois car les enzymes nécessaires à leur digestion ne sont pas encore présents.
Nous allons donc lister, pour chaque âge, les aliments qu’il est préconisé d’incorporé dans l’alimentation de l’enfant afin de diversifier ses apports nutritionnels, sans encourir le risque d’une indigestion.

Quels aliments donner à votre enfant à chaque âge ?

Bien évidemment, avant 4 mois, le bébé ne peut ingérer que du lait, qu’il soit maternel ou infantile 1er âge. Mais saviez-vous qu’une phase complète d’allaitement permet au nouveau-né de satisfaire successivement tous ses apports nutritifs. En effet, le premier lait allaité contient principalement de l’eau et des glucides, puis tour à tour des lipides, des protides, des enzymes, des acides aminés, des hormones, des sels minéraux, des oligo-éléments et enfin, des micro-nutriments. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de veiller à ce que l’enfant finisse l’allaitement avant qu’il n’allaite par exemple l’autre sein, sans quoi il risque de repartir sur le premier lait et passer à côté des nutriments présent à la fin de l’allaitement, comme par exemple les protides, les enzymes ou  les acides aminés.
Par ailleurs, sachez que la composition du lait va changer à trois reprises pour s’adapter aux besoins de l’enfant : 3 jours après la naissance, 3 semaines après la naissance et 3 mois après la naissance.

De 4 à 6 mois

Après de 4 mois, il est possible de compléter le lait avec des aliments à textures très lisses : par exemple, les fruits cuits comme les pommes et les poires, les légumes faciles à digérer comme les carottes et les courgettes mais aussi des céréales infantiles  avec ou sans gluten

De 6 à 8 mois

On garde les légumes cuits et on y ajoute les fruits cette fois crus et bien mûrs, les yaourts et fromages pasteurisés, les pâtes et le riz. Par ailleurs, on passe au lait infantile 2e âge jusqu’au 10, 11 ou 12 mois. A partir de 7 ou 8 mois, on peut donner à son bébé de la viande, du poisson et des oeufs cuits (maximum, une moitié d’oeuf par semaine).

De 8 à 12 mois

A cet âge, on incorpore d’autres féculents comme le quinoa et la semoule, des légumes secs comme les pois chiches, les pois cassés et les lentilles. Toutes les épices et les herbes aromatiques sont autorisées, ainsi que les fruits à coque en poudre dans les biscuits. A partir du 10e, 11e ou 12e mois, on remplace le lait 2e âge par le lait de croissance jusqu’à 3 ans.

De 12 à 24 mois

Dans cette période, on intègre dans l’alimentation de l’enfant les légumes crus finement râpés, les fruits de mer cuits et les trois fruits secs abricot, figue, pruneau). On ajoute tous les fruits secs dès le 18e mois et le miel à partir du 24 mois. Le sucre est à donner… Le plus tard possible !!!  

De 24 mois à 3 ans

Dans cette phase, l’enfant pourra découvrir la saveur des poivrons crus, des oeufs mollets ou à la coque et des fruits à coque entiers (noisettes, noix…).

3 ans et plus

Finissons avec la dernière période dans laquelle votre bambin trouvera au menu les poissons et crustacés crus, les fromages au lait cru, le lait entier et à partir de 5 ans, les fruits entiers.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts